VIDEO. Québec: Une touriste française retrouvée morte, cinq jours après la mort de sa fille

CANADA Sa fille a été tuée et le compagnon de celle-ci grièvement blessé, jeudi dernier, dans un accident de motoneige...

20 Minutes avec AFP

— 

Une voiture de police au Québec (illustration).
Une voiture de police au Québec (illustration). — Julien BESSET / AFP

La police de Québec a signalé, mardi, la disparition d’une touriste française, craignant pour sa vie en raison de sa fragilité à peine cinq jours après le décès de sa fille de 25 ans, tuée dans un accident de motoneige. Les autorités de Québec ont annoncé, mercredi, que la disparue avait été retrouvée morte.

Fabienne Somon, 53 ans, une Française « en visite à Québec », a été vue pour la dernière fois mardi matin dans les rues de la capitale de la province francophone canadienne, selon l’avis de recherche. Le corps d’une femme repêché dans le fleuve Saint-Laurent, mardi en fin de journée, pourrait être celui de Fabienne Somon, a confié un policier au journal Le Soleil.

L’identification du corps est en cours

Mardi soir, la police de Québec n’avait pas confirmé cette information, se bornant à indiquer à l’AFP que « peu après 17h un corps a été retrouvé par la garde côtière » en amont du fleuve à environ une dizaine de kilomètres du lieu de la disparition de la ressortissante française. L’identification est en cours, selon cette source. Néanmoins, un tweet de la police de Québec a précisé, mercredi, que c'est bien le corps de Fabienne Somon qui «a été retrouvée hier dans les eaux du Fleuve Saint-Laurent»

Originaire de Béthune, dans le Pas-de-Calais, Fabienne Somon était arrivée il y a environ deux semaines pour quelques jours de vacances avec sa fille, Marion Rigaut, et le compagnon de cette dernière.

Jeudi dernier, Marion Rigaut, étudiante en médecine à Lille (nord), a été tuée et son compagnon gravement blessé après que leur motoneige a violemment heurté un arbre sur un sentier à Lac-Beauport, à 25 km au nord de Québec. Interrogé par l’AFP, le consulat de France à Québec n’avait pas répondu mardi.