Inde: Escapade romantique pour le couple Macron au Taj Mahal

MONDE Au cours de sa visite d’État en Inde, destinée à renforcer les liens entre Paris et New Delhi, le président français s’est offert une escapade au Taj Mahal en compagnie de son épouse…

A.B. avec AFP

— 

Emmanuel et Brigitte Macron se sont offert une escapade romantique au Taj Mahal durant la visite officielle du chef de l'Etat en Inde.
Emmanuel et Brigitte Macron se sont offert une escapade romantique au Taj Mahal durant la visite officielle du chef de l'Etat en Inde. — Ludovic MARIN / AFP

Le président français Emmanuel Macron et son épouse Brigitte se sont offert dimanche une escapade romantique au Taj Mahal, emblématique mausolée moghol et ode à l’amour. Cette excursion intervient au deuxième jour de la visite d’État du président français en Inde, destinée à renforcer les liens encore timides –  surtout sur le plan économique – entre Paris et New Delhi.

Le Tah Mahal privatisé pour la visite présidentielle

Accueilli par des danseuses traditionnelles à la descente de l’avion à Agra, à 170 kilomètres au sud de New Delhi, le couple présidentiel a visité pendant plus d’une heure et demie le célèbre monument de marbre blanc. Ce mausolée « dit beaucoup de l’âme humaine, des grandes douleurs, d’une civilisation qui s’est déployée de l’Inde à la Mongolie, de la Chine à la Turquie », a estimé le président de la République.

Comme pour toutes les visites officielles, le Taj Mahal était pour l’occasion fermé au public. Le site était désert, magnifié par une rasante lumière dorée de fin d’après-midi.

Un guide francophone a expliqué au couple Macron l’architecture et l’histoire du lieu, construit durant la première moitié du XVIIe siècle par l’empereur moghol Shah Jahan.

« C’est un lieu absolument magnifique, un lieu qui est à la fois l’un des sommets de l’art mondial et de l’art islamique, puisque c’est un lieu qui est la quintessence de l’art moghol », a déclaré le chef de l’État. « La force de l’Inde tient et tiendra dans sa capacité à marier ses religions et ses civilisations », a-t-il par ailleurs souligné.

En effet, le Taj Mahal a subi ces derniers mois les foudres d’une frange des nationalistes hindous, qui renient cette construction à la mémoire de la femme de l’empereur morte en couches. Une controverse qui s’inscrit dans une remise en cause plus générale ces temps-ci en Inde de l’héritage musulman du pays.

« Une certaine idée du beau et de la perfection »

« Vous prenez le Taj Mahal dans la figure, on est totalement impressionné », s’est enthousiasmée pour sa part Brigitte Macron. « C’est une certaine idée du beau et de la perfection. »

Le monument iconique de l’Inde souffre de la pollution atmosphérique qui jaunit son marbre et oblige les conservateurs à lui appliquer des couches de terre pour absorber les impuretés. La rénovation s’étire depuis quatre ans déjà et doit bientôt s’attaquer à la partie la plus délicate, le dôme, un chantier qui fera grogner bien des touristes.

Les photos de dignitaires étrangers devant le Taj Mahal sont des incontournables des voyages officiels en Inde. Le cliché de la princesse britannique Diana y posant seule en 1992 est notamment resté dans toutes les mémoires.