Etats-Unis: Deux magasins refusent de lui vendre une arme en raison de son âge, un Américain porte plainte

ARMES « Il essayait simplement d’acheter un fusil », a déclaré l'avocat de l'homme âgé de 20 ans...

C. Ape.
— 
Un magasin de sports Dick's Sporting Goods de Chicago - Illustration
Un magasin de sports Dick's Sporting Goods de Chicago - Illustration — ROBYN BECK / AFP

Un homme de 20 ans originaire de l’Etat de l’Oregon, aux Etats-Unis, a porté plainte lundi contre les chaînes Dick’s Sporting Goods et Walmart pour «discrimination», deux établissements ayant refusé de lui vendre un fusil, rapporte l'agence AP.

>> A lire aussi : Etats-Unis: Deux grandes enseignes restreignent la vente d'armes

Les deux enseignes ont en effet interdit la vente d’armes aux personnes âgées de moins de 21 ans après la tuerie survenue dans un lycée de Floride, qui a fait 17 morts. L’auteur de la tuerie, un homme âgé de 19 ans, possédait en toute légalité un AR-15.

« Il essayait simplement d’acheter un fusil »

Les lois en vigueur en Oregon permettent aux habitants d’acheter des pistolets ou des fusils dès l’âge de 18 ans. Cette plainte est la première du genre depuis la modification des politiques relatives à la vente d’armes des deux enseignes, entrées en vigueur le 28 février.

Selon la plainte déposée par le jeune homme, l’établissement Dick’s Sporting Goods de la ville de Medford a refusé de lui vendre une carabine Ruger de calibre 22 le 24 février. Le Walmart de la ville de Grants Pass a refusé de lui vendre une arme le 3 mars.

>> A lire aussi : Un coach et un professeur sont morts en héros en protégeant les élèves

« Il essayait simplement d’acheter un fusil », a déclaré l’avocat de Tyler Watson, Max Whittington. Rien n’indique que le jeune homme était au courant des nouvelles politiques relatives à la vente d’armes.

Tyler Watson réclame également des dommages dont le montant n’a pas été précisé

Tyler Watson souhaite que les juges mettent un terme à « la discrimination illégale envers les consommateurs de l’Oregon âgés de 18, 19 et 20 ans ». Il réclame également des dommages dont le montant n’a pas été précisé.

Selon le porte-parole de Walmart Randy Hargrove, la défense du groupe entend s’appuyer sur les nouvelles politiques en matière de vente d’armes. Aucun représentant de Dick’s n’a répondu aux sollicitations de l’agence AP pour commenter l’affaire.