Canada: Le tueur en série d'homosexuels cachait les corps dans des bacs à fleurs

MEURTRES Ce tueur en série dans les milieux homosexuels de Toronto (Canada) a profité de son emploi de jardinier-paysagiste pour dissimuler les cadavres…

20 Minutes avec agences

— 

Le détective principal en charge de l'enquête se tient à côté d'une des victimes de Bruce McArthur, encore non identifiée, le 5 mars 2018.
Le détective principal en charge de l'enquête se tient à côté d'une des victimes de Bruce McArthur, encore non identifiée, le 5 mars 2018. — Chris Young/AP/SIPA

Soupçonné d’avoir tué six personnes homosexuelles avant de cacher leurs corps dans des bacs à fleurs, un jardinier de Toronto ( Canada) a été interpellé par la police mi-janvier. Ce lundi, les autorités locales ont déclaré avoir découvert les restes d’un septième corps.

>> A lire aussi : VIDEO. Procès de Jacques Rançon: «Il est l'un des rares tueurs en série que la France ait connus»

Les personnes disparues fréquentaient le « Village » à Toronto, un quartier apprécié de la communauté homosexuelle. Mais Bruce McArthur, un jardinier de 66 ans, avait interdiction de fréquenter ce lieu depuis 2001, date à laquelle il avait été condamné pour agressions sur des homosexuels.

Restes humains dans des jardinières

Au fil de l’enquête, la police a ciblé une trentaine de jardins dans lesquels McArthur avait travaillé. Des restes humains ont finalement été découverts dans le jardin d’une maison, dont la dépendance avait gracieusement été proposée au tueur par les propriétaires pour y entreposer son matériel.

« Nous avons découvert les restes d’au moins sept victimes enfouis dans des jardinières saisies dans cette propriété », a déclaré ce lundi Hank Idsinga, responsable de l’enquête de la police de Toronto.

Peut-être d’autres victimes

La septième victime n’a pas encore pu être identifiée. « Nous ne savons pas de qui il s’agit, a avoué le responsable en montrant la photo de la victime lors d’une conférence de presse. Mais je suis certain que quelqu’un le reconnaîtra et je demanderai à cette personne de nous appeler dès que ce sera le cas ».

Vu le profil de tueur en série de Bruce McArthur, la police canadienne n’est pas certaine qu’il n’y ait pas plus de victimes. D’autres dossiers de disparitions d’ homosexuels vont être rouverts. Les autorités attendent le dégel pour effectuer de nouvelles recherches dans des jardins de Toronto.