Défilé militaire: Donald Trump aura droit à son 14 juillet, «autour du 11 novembre»

ÉTATS-UNIS Le président américain avait été très impressionné par le défilé du 14 juillet à lors de sa venue à Paris...

20 Minutes avec agences

— 

Donald Trump et Emmanuel Macron lors de la parade militaire sur les Champs-Elysées, le 14 juillet 2017.
Donald Trump et Emmanuel Macron lors de la parade militaire sur les Champs-Elysées, le 14 juillet 2017. — PDN/SIPA

Les États-Unis vont avoir leur propre défilé militaire. C’est ce qu’a annoncé la porte-parole du ministère américain de la Défense Dana White ce jeudi.

>> A lire aussi : Macron s'engage à inscrire au calendrier un jour commémorant le génocide arménien

« Nous visons les alentours du 11 novembre », a déclaré Dana White. La demande émane de Donald Trump, lui-même. Le président américain s’était déclaré particulièrement impressionné par le défilé du 14 juillet en France. « Formidable », avait-il déclaré lors de sa réception à Paris par le président français Emmanuel Macron.

Pas dans la tradition américaine

Selon la porte-parole, le défilé « pourrait aussi coïncider avec les célébrations du 100e anniversaire de la signature de l’armistice ayant mis fin à la Première Guerre mondiale. Ce serait donc une célébration, non seulement de nos militaires d’aujourd’hui mais aussi de ceux du passé ».

Reste qu’une telle démonstration de force n’est pas dans la tradition des Etats-Unis. Sans surprise, l’annonce d’un tel défilé a donc suscité une levée de boucliers, notamment en raison du coût envisagé, qui devrait avoisiner les 20 millions de dollars.