Etats-Unis: L’enquête se poursuit après l’envoi d’une lettre suspecte dans une base militaire

ENQUETE Au total, onze personnes se sont senties mal après l’ouverture de cette lettre, selon les pompiers d’Arlington (Virginie)...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration de Marines américains, le 21 mars 2016.
Illustration de Marines américains, le 21 mars 2016. — Cliff Owen/AP/SIPA

L’enquête se poursuit sur l’incident provoqué mardi par une lettre suspecte ayant rendu malades onze personnes sur une base militaire près de Washington (Etats-Unis), ont annoncé ce mercredi des responsables des Marines.

L’enquête est menée conjointement par la police fédérale (FBI) et le bureau d’investigation criminelle de l’US Navy (NCIS), ont précisé les Marines dans un communiqué.

Trois Marines hospitalisés

Les trois Marines hospitalisés ont quitté l’hôpital dans la nuit, a ajouté le communiqué. Ils avaient expliqué à la chaîne CNN avoir eu des « sensations de brûlure » sur les mains et le visage.

>> A lire aussi : La substance suspecte retrouvée à la Navy n'est pas du poison

Le courrier contenant une substance inconnue a été envoyé à la base Myer-Henderson Hall, dont un bâtiment a été évacué.

Au total, onze personnes se sont senties mal après l’ouverture de la lettre, selon les pompiers d’Arlington (Virginie) où se trouve la base.