VIDEO. Syrie: La trêve humanitaire décrétée par Moscou déjà rompue

CONFLIT « Le régime syrien a lancé depuis 09h00 (07h00 GMT) neuf frappes au total, dont six obus d’artillerie, deux barils d’explosifs et un raid aérien », a indiqué à l’AFP l'OSDH....

20 Minutes avec AFP

— 

De la fumée s'échappe d'une zone de Damas, la capitale syrienne
De la fumée s'échappe d'une zone de Damas, la capitale syrienne — CHINE NOUVELLE/SIPA

Des raids aériens du régime sur la Ghouta orientale ainsi que des tirs de roquettes en provenance de l’enclave rebelle ont eu lieu ce mardi malgré l’entrée en vigueur d’une trêve humanitaire quotidienne décrétée par Moscou, ont rapporté une ONG et l’agence syrienne Sana.

« Le régime syrien a lancé depuis 9h (7h GMT) neuf frappes au total, dont six obus d’artillerie, deux barils d’explosifs et un raid aérien », a indiqué à l’AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Selon cette organisme, deux personnes sont mortes et 16 autres ont été blessées.

>> A lire aussi : Quatorze cas de suffocation dans la Ghouta, des «soupçons d'attaque au gaz de chlore»

L’agence officielle Sana a de son côté fait état de tirs de roquettes par les rebelles visant les couloirs humanitaires au niveau du camp d’Al-Rafidain dans le but d’empêcher les civils de quitter la région, selon Sana.

Une trêve humanitaire quotidienne de cinq heures était entrée en vigueur ce mardi matin. Selon un correspondant de l’AFP à Douma, la plus grande ville du fief rebelle situé aux portes de Damas, ainsi que l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), la nuit a été calme dans l’ensemble.