Donald Trump recevra Emmanuel Macron à Washington le 24 avril

DIPLOMATIE Il s'agit de la première visite d'Etat du mandat de Donald Trump...  

20 Minutes avec AFP
— 
Rencontre entre Emmanuel Macron et Donald Trump à Bruxelles, le 25 mai 2015.
Rencontre entre Emmanuel Macron et Donald Trump à Bruxelles, le 25 mai 2015. — Mandel NGAN / AFP

C’est donc confirmé. Le président américain Donald Trump recevra son homologue français le 24 avril à la Maison Blanche, a annoncé lundi l’exécutif américain. Emmanuel Macron aura ainsi droit à la première « visite d’Etat », qui comprend une cérémonie officielle et un dîner, organisée par le président américain depuis son arrivée au pouvoir en janvier 2017.

« Cette visite contribuera à renforcer la coopération entre les Etats-Unis et la France sur les questions économiques et diplomatiques ainsi que l’amitié entre les deux (dirigeants) », a déclaré Sarah Sanders, porte-parole de la Maison Blanche.

Entente cordiale

Après des débuts tendus marqués par le duel de la poignée de mains puis le tacle « Make our planet great again » de Macron sur l’accord de Paris, quitté par les Etats-Unis, les deux hommes entretiennent de bonnes relations. Le président américain avait décidé fin janvier d’inviter son homologue français à la Maison Blanche, après avoir été reçu en grande pompe les 13 et 14 juillet à Paris, où il avait notamment été invité à dîner à la tour Eiffel et assisté au défilé militaire de la fête nationale.

Donald Trump aurait décidé de faire l’honneur à « Emmanuel » de la première visite d’Etat de sa présidence, notamment grâce à l’insistance de son épouse Melania. Une visite d’Etat -la plus haute forme de réception d’un chef d’Etat étranger- implique de nombreux honneurs, dont une cérémonie à la Maison Blanche.

Lundi l’Elysée a indiqué que « le programme de la visite d’Etat est en cours d’élaboration. Il comprendra notamment une réunion de travail à la Maison Blanche, une conférence de presse conjointe, plusieurs cérémonies protocolaires et un dîner d’Etat ». A l’occasion de son déplacement aux Etats-Unis, M. Macron pourrait, selon des sources diplomatiques, faire un passage par La Nouvelle-Orléans, qui fête son tricentenaire.