Corée du Nord: Les dernières sanctions américaines sont un «acte de guerre», dénonce Pyongyang

TENSIONS Donald Trump a annoncé vendredi de nouvelles mesures visant à isoler encore plus la Corée du Nord en raison de ses programmes nucléaire et balistique...

H. B. avec AFP

— 

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un en mai 2016.
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un en mai 2016. — Ed JONES / AFP

La Corée du Nord a considéré ce dimanche les dernières sanctions unilatérales américaines annoncées vendredi comme un « acte de guerre », selon un communiqué diffusé par l’agence nord-coréenne KCNA.

« Comme nous l’avons plusieurs fois répété, nous considérons toute restriction à notre encontre comme un acte de guerre », a déclaré le ministère nord-coréen des Affaires étrangères dans un communiqué publié dimanche par KCNA.

Des représailles si les Etats-Unis « ont vraiment le culot » de défier Pyongyang

Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a promis des représailles si les Etats-Unis « ont vraiment le culot » de défier Pyongyang de façon « rude ». «  Trump essaie de nous faire changer avec ces sanctions et ses propos hostiles, ce qui montre son ignorance à notre sujet », a poursuivi le ministère. « Nous avons déjà nos propres armes nucléaires, une épée de justice chérie pour nous protéger de ce genre de menace des Etats-Unis », a ajouté le ministère.

>> A lire aussi : Trump annonce les sanctions «les plus lourdes» jamais imposées à Pyongyang

Le président américain, Donald Trump, avait annoncé vendredi de nouvelles mesures visant à isoler encore plus la Corée du Nord en raison de ses programmes nucléaire et balistique, parlant des « sanctions les plus lourdes jamais imposées contre un pays ». Ces mesures visent plus de 50 sociétés de transport maritime et des navires qui, selon l’exécutif américain, aident Pyongyang à contourner les nombreuses restrictions auxquelles le régime est assujetti.