Tuerie en Floride: Le tireur présumé se serait entraîné avec des suprémacistes blancs

ETATS-UNIS C'est ce qu'affirme le groupuscule Republic of Florida...

P.B. avec AFP

— 

Nikolas Cruz a été inculpé pour 17 «meurtres avec préméditation» pour la fusillade dans un lycée de Floride du 14 février 2018.
Nikolas Cruz a été inculpé pour 17 «meurtres avec préméditation» pour la fusillade dans un lycée de Floride du 14 février 2018. — POLICE/AFP

Un jeune homme souffrant de trouble mentaux, fasciné par les armes. C’est le portrait qui émergeait de l’auteur présumé de la fusillade qui a fait 17 morts et 14 blessés dans un lycée de Floride, mercredi. Jeudi, un groupuscule de suprémacistes blancs a également affirmé que Nikolas Cruz s’était entraîné avec eux, mais cet élément n’a pas encore été confirmé par les autorités.

>> A lire aussi : «Qu'est-ce qui va changer après ça? Rien»

Le groupuscule nommé Republic of Florida a indiqué à l’Anti-Defamation League (ADL), une association de lutte contre l’antisémitisme, que Cruz avait participé à plusieurs réunions et à au moins un entraînement paramilitaire du groupe.

« Pas vraiment fan des juifs »

Il « avait juste l’air d’un jeune homme blanc en difficulté (mais normal) », a déclaré Jordan Jereb, le chef autoproclamé de Republic of Florida, au site The Daily Beast. « Nous ne sommes pas vraiment fans des juifs. Je pense qu’il y avait beaucoup de juifs à l’école avec lesquels il avait des problèmes », a-t-il estimé, précisant encore que le groupe considérait le féminisme « comme un cancer ».

Les autorités n’excluent pas que le tireur ait visé une personne particulière, mais selon les témoins, il aurait tiré au hasard. Sur les 17 victimes, douze ont été identifiées : un professeur, un coach et dix lycéens blancs, hispaniques et asiatiques. Inculpé pour 17 « meurtres avec préméditation », Nikolas Cruz a été interrogé par les autorités et a avoué être l’auteur de la fusillade. Mais jeudi, il n’avait pas encore expliqué son geste.