Saint-Valentin: Quand la fête des amoureux rime avec casse-tête

SAINT-VALENTIN Dans quelques pays africains, la Saint-Valentin est synonyme de défis et astuces…

A.Ba.

— 

Un bouquet de roses (illustration).
Un bouquet de roses (illustration). — Jacob Ford/SIPA

En Côte d’Ivoire, au Congo-Brazzaville, au Cameroun ou encore en Guinée, la Saint-Valentin relève du sport pour certains hommes (et femmes, de plus en plus). En cause : les « bureaux », comprenez des maîtresses (ou amants). Même si cette pratique est courante dans bon nombre de pays d’Afrique, elle se doit de rester secrète. 

Au fil des années, certains partenaires sont devenus des champions en organisation et excuses en tous genres pour éviter que leurs maîtresses ne se croisent au détour d’un maquis, ces petits restaurants qui fleurissent dans les villes africaines. Explications. 

>> A lire aussi : «Quelqu'un est libre ici aussi pour sortir avec moi?», Lindsey Vonn se sent seule à Pyeongchang pour la Saint-Valentin