Los Angeles est la ville la plus embouteillée du monde, Paris à la neuvième place

TRANSPORTS L'an dernier, un automobiliste de Los Angeles a passé 102 heures dans les bouchons...

20 Minutes avec agences

— 

Embouteillages dans la région de Los Angeles.
Embouteillages dans la région de Los Angeles. — Gabriel Bouys AFP/Archives

Automobilistes parisiens, il y a plus malheureux que vous. Los Angeles a été la ville la plus embouteillée du monde en 2017, suivie par Moscou et New York ex-aequo, d’après une étude publiée ce mardi par le cabinet d’analyses spécialisé dans l’automobile connectée Inrix.

Les automobilistes de la Cité des Anges ont passé 102 heures l’an dernier dans les bouchons, contre 91 heures pour ceux de Moscou à égalité avec les New-Yorkais. Suivent Sao Paulo (86 heures), San Francisco (79), Bogota (75) et Londres (74). Paris se place en neuvième position (69 heures).

Un coût financier élevé

A l’échelle des pays, la Thaïlande décroche la palme du pays où les automobilistes passent le plus de temps pare-choc contre pare-choc, suivie par l’Indonésie, la Colombie et le Venezuela. La Russie arrive en sixième position, talonnée par les Etats-Unis et le Brésil.

>> A lire aussi : Paris a connu une «baisse record» du trafic auto en 2017, selon Anne Hidalgo

Au-delà du temps perdu, les embouteillages ont aussi un impact financier lourd. Inrix évalue ainsi le coût direct pour un conducteur américain à 1.445 dollars (1.175 euros) par an, en comptant l’essence et le temps de travail gâché. Cela représente 300 milliards de dollars à l’échelle d’un pays comptant 211 millions de voitures.

Aussi rapide à pied à New York

Aux Etats-Unis, la situation s’est aggravée dans plusieurs métropoles ces dernières années. A New York, un taxi roulait en 2010 à une vitesse moyenne de 10,5 km/h à Midtown, quartier du centre de Manhattan. En 2016, la vitesse moyenne était tombée à 7,5 km/h, à peine plus vite qu’un piéton.

>> A lire aussi : Embouteillage monstre à Los Angeles pour Thanksgiving

Pour contourner ce problème, le patron de Tesla, Elon Musk, a notamment pour projet de créer un système de transport souterrain à péage.