Sadr pourrait mobiliser son armée

- ©2008 20 minutes

— 

Hier, Moqtada Sadr a menacé de mobiliser ses sympathisants dans une campagne de protestation nationale si le gouvernement ne cessait pas ses « attaques » contre sa milice, l'une des plus puissantes d'Irak. Sadr, qui dirige l'Armée du Mehdi, respecte depuis fin août 2007 un cessez-le-feu unilatéral avec les armées irakienne et américaine. Mais, depuis hier, des affrontements entre sa milice et les forces irakiennes ont fait au moins sept morts à Bassorah (Sud), où un couvre-feu a été imposé.