VIDEO. Cuba: Le fils aîné de Fidel Castro s'est suicidé

MONDE Fidel Castro Diaz-Balart avait 68 ans et souffrait de dépression...

20 Minutes avec AFP

— 

Fidel Castro Diaz-Balart, le fils aîné de Fidel Castro (ici en 2012), s'est suicidé le 1er février 2018.
Fidel Castro Diaz-Balart, le fils aîné de Fidel Castro (ici en 2012), s'est suicidé le 1er février 2018. — Javier Galeano/AP/SIPA

« Le docteur en sciences Fidel Castro Diaz-Balart, qui était suivi depuis plusieurs mois par un groupe de médecins en raison d’un état profondément dépressif, a mis fin à ses jours aujourd’hui premier février dans la matinée », a annoncé le quotidien officiel Granma.

Connu dans tout Cuba sous le diminutif de « Fidelito », l’aîné des enfants du fondateur de la révolution cubaine était né du premier mariage de Fidel Castro avec Mirtha Diaz-Balart, fille d’un homme politique cubain des années 1940. Après le divorce du couple en 1955, la bataille pour la garde de l’enfant – finalement remportée par Fidel Castro – donna lieu à une véritable saga, riche en rebondissements.

Etudes en physique nucléaire en URSS

Sa mère avait dû s’exiler après la victoire de la révolution cubaine en 1959. La famille Diaz-Balart est aujourd’hui encore un des piliers de l’exil anti-castriste, et est installée à Miami, en Floride.

Né le 1er septembre 1949, « Fidelito » fut envoyé par son père en Union soviétique pour y étudier la physique nucléaire, un domaine dans lequel il a occupé de hautes responsabilités de 1983 à 1992, avant d’être nommé vice-président de l’Académie des sciences de Cuba, poste qu’il a occupé jusqu’à son décès.

Avant sa disparition, « il avait été hospitalisé et, par la suite, il s’était maintenu en traitement ambulatoire durant sa réintégration sociale », a encore indiqué la presse officielle à propos de sa dépression.