VIDEO. Etats-Unis: Le «New York Times» répertorie les insultes lancées par Donald Trump sur Twitter

MOTS DOUX Le journal américain a consacré une double pages aux propos tenus par le chef de l'Etat...

C. Ape.

— 

Donald Trump à la Maison Blanche, le 12 janvier 2018.

Donald Trump à la Maison Blanche, le 12 janvier 2018. — Ron Sachs/NEWSCOM/SIPA

Peu avant la fin de la course à la Maison Blanche, le New York Times avait dressé la liste des insultes proférées par Donald Trump sur Twitter lors de la campagne présidentielle. Son arrivée à la tête des Etats-Unis le 8 novembre 2016 n’a rien changé à l’affaire.

>> Donald Trump a insulté 273 personnes, choses et lieux en quinze mois

Lundi, le journal américain a de nouveau consacré une double page aux mots doux publiés par le président américain sur le réseau social. Et parmi les cibles préférées du président, les médias américains ou « ennemis du peuple américain » apparaissent en bonne place. La double page du New York Times, présentée sous forme d’abécédaire, commence ainsi avec ABC News dont les journalistes ne seraient que des « scénaristes » propagateurs de « fake news ».

Les médias américains et Hillary Clinton en première ligne

Le New York Times est lui accusé d’être l'« organe de communication du parti démocrate » ou d’écrire « histoires fausses sur histoires fausses » sur le président : « Ils ont été contre moi dès le début. Ils n’ont pas changé et ils ne changeront jamais. » Sans surprise, Hillary Clinton, ex-adversaire de Donald Trump dans la course au bureau ovale, est aussi une des cibles du président : « Hillary, reprends ta vie normale et retente ta chance dans trois ans. »

>> A lire aussi : Donald Trump tweete des insultes, son staff s’occupe du reste

Sur son site, le quotidien américain va plus loin en dressant une liste régulièrement mise à jour des attaques lancées par Donald Trump depuis qu’il s’est déclaré candidat à la présidence en juin 2015.