Brésil: Peine de prison alourdie à 12 ans pour l'ex-président Lula coupable de corruption

CONFIRMATION Il lui reste plusieurs recours possibles...

20 Minutes avec AFP

— 

Cette inculpation risque de donner des sueurs froides à Lula.

Cette inculpation risque de donner des sueurs froides à Lula. — CHINE NOUVELLE/SIPA

Sale temps pour Luiz Inacio Lula da Silva : l’ex-président brésilien a été reconnu ce mercredi coupable de corruption à l’unanimité des trois juges de la Cour d’appel de Porto Alegre (sud), qui ont alourdi sa peine d’un tiers, à 12 ans et un mois de prison.

>> A lire aussi : Brésil: Lula sera jugé pour corruption et blanchiment d’argent dans l'affaire Petrobras

Joao Gebran Neto, premier juge de la Cour d'appel de Porto Alegre (sud) à voter et rapporteur du procès, a confirmé la condamnation de la figure emblématique de la gauche, tout en alourdissant sa peine à 12 années et un mois de prison, contre neuf ans et six mois en première instance. Le vote des deux autres magistrats a enfoncé le clou : il était motivé de la même manière.

Les trois juges ont précisé que la peine ne serait appliquée qu’après épuisement de tous les recours, écartant une incarcération de Lula dès mercredi.

Lula pourra-t-il se présenter à la prochaine présidentielle ?

En début d’après-midi, l’ex-président avait une nouvelle fois affiché sa "tranquillité" avant la décision des juges, même si sa relaxe paraissait improbable.

De nombreux recours étant encore possibles, la capacité de Lula de se présenter ou non pourrait toutefois ne pas être établie avant de longs mois de bataille juridique, alors même que cette élection semble la plus incertaine depuis le retour du Brésil à la démocratie en 1985.