Le parti populiste allemand AfD.
Le parti populiste allemand AfD. — John MACDOUGALL AFP

EXTREME DROITE

Allemagne: Un dirigeant de l'AfD, parti islamophobe, se convertit... à l'islam

Arthur Wagner, également vice-président du Land de Brandebourg, n’a pas souhaité commenter cette conversion, arguant qu’il s’agissait d’une « affaire privée »…

C’est une véritable volte-face. Arthur Wagner, dirigeant de l’AfD, parti allemand connu pour ses positions islamophobes et anti-immigration, vient d’annoncer sa conversion à l’islam, rapporte le quotidien allemand Tagesspiegel.

Le dirigeant politique, également vice-président du Land de Brandebourg, n’a pas souhaité commenter cette conversion, arguant qu’il s’agissait d’une « affaire privée ».

« Nous croyons en la liberté religieuse telle qu’elle figure dans la Constitution »

Le parti a officiellement indiqué que le fait qu’Arthur Wagner soit devenu musulman ne posait aucun problème, a indiqué le site britannique The Local. « La religion est une affaire privée. Nous croyons en la liberté religieuse telle qu’elle figure dans la Constitution (…) Arthur Wagner aurait pu choisir n’importe quelle autre religion », a réagi Daniel Friese, un porte-parole de l’AfD, interrogé par le Berliner Zeitung.

L'AfD a par ailleurs confirmé qu’Arthur Wagner avait quitté le comité exécutif du parti​ « pour des raisons personnelles. »

>> A lire aussi : L’AfD est-il la version allemande du FN?

L’AfD s’est toujours illustrée par ses positions anti-migrants et anti-islam et voit dans « son expansion et la présence d’un nombre toujours croissant de musulmans, […] un grand danger » pour l’Etat, la société et le système de valeurs allemands. Mobilisé contre l'« islamisation de l’Allemagne », le parti mène aussi campagne contre l’implantation de mosquées sur le territoire national.