Donald Trump a invité Emmanuel Macron à la Maison Blanche

ETATS-UNIS Le président français devrait avoir droit à la première «visite d'Etat» organisée par le président américain depuis son arrivée au pouvoir il y a un an...

C. F.

— 

Emmanuel Macron et Donald Trump à New York, le 18 septembre 2017, lors de l'Assemblée générale des Nations unies.
Emmanuel Macron et Donald Trump à New York, le 18 septembre 2017, lors de l'Assemblée générale des Nations unies. — Evan Vucci / AP / Sipa

Donald Trump déroulera cette année le tapis rouge à la Maison Blanche à son homologue français Emmanuel Macron, a indiqué mardi un responsable américain. La date exacte de cette visite n’a pas encore été arrêtée, a-t-on ajouté de même source. Emmanuel Macron devrait avoir droit à la première « visite d’Etat » organisée par le président américain depuis son arrivée au pouvoir il y a un an.

>> A lire aussi : « Pays de merde » de Trump: « Ce n’est pas un mot que vous pouvez utiliser », déclare Macron

Le président français a pourtant déclaré dans une interview sur la BBC, diffusée dimanche, qu’il partageait l’indignation des pays africains au sujet de la déclaration sur les « pays de merde » du président américain. « Ce n’est pas un mot que vous pouvez utiliser », a déclaré le chef de l’Etat français, qui a ajouté que « [Donald Trump n’était] pas un homme politique classique ». Dans le même temps, le président français a affirmé entretenir « une très bonne relation » avec Donald Trump.

Trump impressionné par sa visite en France

En juin dernier, Emmanuel Macron s’était déjà payé le président des Etats-Unis au cours d’une allocution télévisée, après la décision de son homologue américain de se retirer de l'accord de Paris sur le climat. Il avait déclaré en anglais : « Make our planet great again », détournant le slogan de campagne de Donald Trump : « Make America great again. »

Mais, le mois suivant, le président français avait reçu Donald et Melania Trump en grande pompe à l’occasion du défilé du 14-Juillet, à Paris. La visite avait notamment été marquée par un dîner à la tour Eiffel préparé par le chef français Alain Ducasse. Ces deux journées en France n’avaient pas manqué de flatter et impressionner le président américain. qui avait ensuite déclaré, en septembre : « Il y avait beaucoup d’avions et beaucoup de puissance militaire. Grâce à ce que j’ai vu, nous pensons vraiment à organiser un grand défilé à Washington pour le 4-Juillet », jour de la fête nationale américaine, et « essayer de faire mieux » que celui du 14-Juillet en France.