VIDEO. Japon: Un mort et plusieurs blessés après une éruption volcanique près d'une station de ski

JAPON L'éruption a déclenché une avalanche...

20 Minutes avec AFP

— 

Un nuage de cendres volcaniques recouvre les pistes d'une station de ski de Gunma, au Japon, le 23 janvier 2018.
Un nuage de cendres volcaniques recouvre les pistes d'une station de ski de Gunma, au Japon, le 23 janvier 2018. — Suo Takekuma/AP/SIPA

Un soldat japonais est décédé et plusieurs personnes ont été blessées mardi après l’éruption d’un volcan qui a déclenché une avalanche près d’une station de ski au nord-ouest de Tokyo. Le membre des Forces d’autodéfense « est mort après avoir été emporté par une avalanche » alors qu’il participait à un entraînement, a déclaré un porte-parole du ministère de la Défense. Cinq autres soldats ont été blessés.

Dix autres personnes ont par ailleurs été blessées, dont cinq gravement, selon les pompiers. Parmi elles, quatre occupants d’une cabine téléphérique ont reçu des bris de verre. L’Agence japonaise de météorologie a appelé les habitants des alentours à ne pas s’approcher du mont Kusatsu-Shirane après avoir détecté « une légère activité volcanique ».

« Aujourd’hui une éruption s’est produite », a indiqué un responsable de l’agence, Makoto Saito, lors d’une conférence de presse, avertissant du risque d’autres avalanches et de projections de cendres et rochers.

Des images télévisées montraient une épaisse fumée noire mêlée de pierres s’échappant du volcan aux pentes enneigées. D’après les autorités locales, 78 personnes étaient bloquées en haut, en raison de l’arrêt du téléphérique suite à une coupure de courant. Huit d’entre elles avaient pu être secourues en début d’après-midi, selon la chaîne publique NHK.

« La cabine dans laquelle je me trouvais s’est soudainement arrêtée. La fenêtre s’est cassée et j’ai eu peur. Une des cabines devant était couverte de cendres, alors j’ai réalisé qu’il s’agissait d’une éruption », a témoigné un skieur, interrogé par la chaîne. « Quarante à cinquante minutes plus tard, toutes les cabines ont été acheminées en haut de la montagne ».