Mexique : 25.339 homicides recensés en 2017 dans le pays, un record en 20 ans

CRIMES Ces meurtres se sont produits dans les Etats liés à la présence de cartels de drogues...

H. B. avec AFP
— 
Le 11 décembre 2016, des Mexicains  peignent des corps symbolisant les victimes de la guerre de la drogue, lancée il y a dix ans au Mexique.
Le 11 décembre 2016, des Mexicains peignent des corps symbolisant les victimes de la guerre de la drogue, lancée il y a dix ans au Mexique. — Rebecca Blackwell/AP/SIPA

C’est l’année la plus meurtrière depuis plus de deux décennies. Le Mexique a enregistré plus de 25.000 homicides en 2017, sur fond d’ une vague de violences croissante liée au trafic de drogues. Le Secrétariat pour la sécurité, relevant du ministère mexicain de l’Intérieur, a publié samedi soir les chiffres des homicides pour décembre, qui s’élèvent à 2.219, soit un total exact pour l’année écoulée de 25.339 meurtres.

Ces meurtres se sont produits dans les Etats liés à la présence de cartels de drogues, comme celui de Guerrero dans le sud ou celui de Veracruz à l’est, relèvent les experts.

L’apparition de nombreuses cellules criminelles autonomes

La violence liée au trafic de drogues a fait plus de 200.000 morts depuis décembre 2006, date à laquelle les autorités fédérales mexicaines ont lancé une opération militaire controversée contre le trafic de drogues et qui, selon ses détracteurs, n’a fait que contribuer à la multiplication des attaques et des assassinats.

>> A lire aussi : Quand les cartels de la drogue se déchaînent

Les spécialistes attribuent cette recrudescence à l’apparition de nombreuses cellules criminelles autonomes après la capture de responsables de cartels de la drogue. Ces experts signalent également une diversification des activités des bandes criminelles qui procèdent aussi au trafic d’essence volée, extorquent des commerçants ou s’activent dans le trafic d’êtres humains.