Egypte: Le président Abdel Fattah al-Sissi candidat à sa succession

ELECTION Abdel Fattah al-Sissi a pris le pouvoir en 2014 après la destitution de Mohamed Morsi...

20 Minutes avec AFP

— 

Le président égyptien Al-Sissi.
Le président égyptien Al-Sissi. — SIPA

Il devrait briguer un second mandat en mars. Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, à la tête du pays depuis 2014, a annoncé vendredi son intention de briguer un second mandat. Il l’a annoncé dans son discours lors d’une conférence au Caire destinée à détailler les réalisations de sa présidence, et retransmis en direct par la télévision publique. « Je vous annonce en toute honnêteté et transparence (..) et en espérant que vous l’accepterez, ma candidature pour le poste de président de la République », a-t-il dit.

>> A lire aussi : Egypte: Cinq ans après, la révolution de la place Tahrir a-t-elle été enterrée?

Abdel Fattah al-Sissi fait figure de grand favori dans cette élection présidentielle qui doit se tenir à partir du 26 mars, et qui est jugée « perdue d’avance » par l’opposition.

Jusqu’au 29 janvier pour déposer sa candidature

Son annonce est intervenue à la veille de l’arrivée en Egypte du vice-président américain Mike Pence, qui effectue sa première tournée au Proche-Orient devant le conduire également en Jordanie et en Israël.

>> A lire aussi : Avec #WeNeedToTalk, des Égyptiens dénoncent la politique du président al-Sissi

En 2013, alors chef de l’armée, Abdel Fattah al-Sissi avait destitué et arrêté l’islamiste Mohamed Morsi, le premier président démocratiquement élu d’Egypte, avant de lancer une répression féroce contre ses partisans, dont des milliers ont été arrêtés et des centaines tués, ainsi que contre l’opposition libérale.

Les aspirants à la présidentielle ont jusqu’au 29 janvier pour enregistrer leur candidature. La campagne présidentielle doit débuter officiellement le 24 février et finir le 23 mars. Selon l’Autorité nationale des élections, le premier tour de la présidentielle aura lieu du 26 au 28 mars et un second tour se tiendra, si besoin, du 24 au 26 avril.

« Votez pour qui vous voulez »

Il s’agira du troisième scrutin présidentiel depuis la chute en 2011 du régime de Hosni Moubarak, chassé du pouvoir par une révolte populaire lors du Printemps arabe.

>> A lire aussi : L'Egypte marque dans l'indifférence les cinq ans de la révolte de 2011

Durant la conférence, Abdel Fattah al-Sissi a appelé les Egyptiens à participer massivement au scrutin, ajoutant : « Votez pour qui vous voulez ».