JO 2018: La Corée du Nord prépare un défilé militaire pour la veille de l'ouverture

COREE DU NORD La nouvelle arrive alors que Séoul et Pyongyang ont rétabli leur téléphone rouge après deux ans de silence, décidant aussi de présenter aux JO une équipe conjointe de hockeyeuses sur glace...

20 Minutes avec AFP

— 

Des milliers de soldats défilent à l'occasion d'un défilé militaire géant en Corée du nord, samedi 15 avril 2017.
Des milliers de soldats défilent à l'occasion d'un défilé militaire géant en Corée du nord, samedi 15 avril 2017. — Yonhap News/NEWSCOM/SIPA

On est assez loin de l’esprit olympique. La Corée du Nord prépare un fastueux défilé militaire pour la veille de l’ouverture des JO d’hiver le mois prochain en Corée du Sud, malgré la récente détente sportive avec Séoul, a rapporté jeudi la presse sud-coréenne.

>> A lire aussi : Les deux Corée défileront ensemble et partageront la même équipe de hockey féminin aux JO

La Corée du Nord, qui célèbre souvent par des parades militaires toutes sortes de dates anniversaire, prévoit de marquer le 8 février la naissance de son armée il y a 70 ans par un tel défilé, a rapporté l’agence Yonhap. Environ 12.000 soldats, accompagnés de pièces d’artillerie et d’armements divers, participeront à la parade près de Pyongyang, ajoute l’agence, qui cite une source gouvernementale sud-coréenne non identifiée.

>> A lire aussi : Qui est ce couple de patineurs nord-coréens qui va nous permettre d’éviter l’holocauste nucléaire?

« Nous pensons que le Nord tiendra une parade militaire le 8 février pour marquer l’anniversaire de la naissance de son armée régulière », a dit cette source. Un porte-parole a déclaré le ministère sud-coréen de la Défense se refusait à commenter « les questions de renseignement militaire ».

« Des exercices de combats comme de vraies batailles »

Les anniversaires célébrés par la Corée du Nord varient d’année en année. Le 15 avril 2017, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un avait présidé à une démonstration spectaculaire des armements de son pays, y compris ce qui ressemblait à un missile balistique intercontinental (ICBM), pour célébrer le 105e anniversaire de la naissance de son père fondateur.

>> A lire aussi : Discussions sur les pom-pom girls et les artistes nord-coréens

Kim Jong-un avait évoqué un projet de célébration du 70e anniversaire de l’armée cette année dans son discours du Nouvel An, appelant les soldats « à organiser des exercices de combats comme de vraies batailles ».

Il avait également profité de ce discours pour tendre la main à Séoul et proposer de participer aux JO. Séoul et Pyongyang ont rétabli leur téléphone rouge après deux ans de silence, décidant aussi de présenter aux JO une équipe conjointe de hockeyeuses sur glace.