Israël: La jeune Palestinienne Ahed Tamimi maintenue en prison jusqu'au procès

CONTESTATION Elle pourrait rester emprisonnée plusieurs mois…

20 Minutes avec AFP
— 
Ahed Tamimi (au centre) le 15 janvier 2018 à Bétunia.
Ahed Tamimi (au centre) le 15 janvier 2018 à Bétunia. — THOMAS COEX / AFP

Un tribunal militaire israélien a décidé ce mercredi de maintenir en détention jusqu’à son procès l’adolescente Ahed Tamimi, devenue pour les Palestiniens une icône de l’engagement contre l’occupation israélienne.

La décision rendue par un juge militaire à la prison d’Ofer en Cisjordanie occupée signifie potentiellement qu’Ahed Tamimi, âgée de 16 ans et arrêtée en décembre à la suite d’une vidéo devenue virale la montrant frapper des soldats, pourrait rester en détention pendant des mois.

La nouvelle héroïne palestinienne

En 2012 déjà, la fillette s’était distinguée en brandissant le poing sous le nez de soldats israéliens, des images qui avaient fait le tour du monde et qui lui avaient valu d’être reçue par Recep Tayyip Erdogan, alors Premier ministre turc. Son père Bassem, souvent à la tête de manifestations contre les colons israéliens, a été emprisonné plusieurs années par Israël.

Déçus par l’absence de perspective de règlement de paix avec Israël et exaspérés par la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, les Palestiniens voient en elle une nouvelle héroïne.