VIDEO. Etats-Unis: Il avoue un meurtre à la télévision vingt-cinq ans après l'avoir commis

REMORDS C’est la foi en Dieu qui aurait poussé Brian Keith Hawkins, 44 ans, à avouer un meurtre vingt-cinq ans après l’avoir commis…

20 Minutes avec agence

— 

Sécurisation d'une scène de crime, le 26 mai 2017 à Chicago, aux Etats-Unis.
Sécurisation d'une scène de crime, le 26 mai 2017 à Chicago, aux Etats-Unis. — AFP

Brian Keith Hawkins, un homme de 44 ans habitant Shingletown (Etats-Unis), s’est rendu de lui-même dans les locaux d’une chaîne de télévision californienne pour passer aux aveux. Il a reconnu lors d’une interview le meurtre d’un jeune homme commis il y a presque vingt-cinq ans.

>> A lire aussi : Corinne Herrmann : «Les cold case n’existent pas si on décide de ne jamais abandonner»

Les journalistes de KRCR News ont choisi de ne pas diffuser l’entretien tant que l’individu n’avait pas réitéré ses aveux devant les autorités et que ces dernières n’avaient pas confirmé la responsabilité du quadragénaire.

Poussé par sa foi en Dieu

Comme l’indique la chaîne, c’est désormais chose faite. L’Américain s’est rendu dans les locaux du sheriff du comté de Shasta (Etats-Unis), le 9 janvier dernier, et a avoué avoir tué Frank Wesley McAlister, alors âgé de 20 ans, en 1993.

>> A lire aussi : VIDEO. «La France a un incroyable talent»: Le candidat avoue avoir menti, la victime du Bataclan n’existait pas

Brian Keith Hawkins a également donné le nom de ses complices : Curtis Culver et la sœur de celui-ci, Shanna Culver. Le quadragénaire a expliqué à la télévision que c’est sa foi en Dieu qui l’avait poussé à révéler la vérité sur la mort du jeune homme.

La victime poignardée à mort

Le Californien a confié aux enquêteurs que, peu de temps avant le meurtre, ses complices et lui avaient appris que Frank Wesley McAlister avait touché une somme d’argent. Ils l’avaient alors attiré en dehors de la ville de Shingletown sous prétexte de lui vendre de la drogue.

Ils auraient braqué le jeune homme et l’auraient dévalisé avant que Brian Keith Hawkins et Curtis Culver ne le poignardent à mort. Le corps de la victime a été abandonné sur place.

« Toute ma vie n’a été qu’un enfer à cause de ça »

« Je sais qu’on ne peut pas revenir sur le mal qui a été fait, a déclaré le repenti sur KRCR. Toute ma vie n’a été qu’un enfer à cause de ça. (…) Chaque minute de chaque jour a été un cauchemar. (…) Frank n’a pas eu de vie, mais nous étions des adolescents. Aujourd’hui, à 44 ans, je n’ai pas eu de vie non plus et je n’en aurai probablement plus, de toute façon », a estimé Brian Keith Hawkins.

Les trois suspects ont été arrêtés et incarcérés à la prison du comté de Shasta. Ils sont poursuivis pour « cambriolage » et « vol ».