Sri Lanka: Une loi interdisant l'achat d'alcool pour les femmes est abolie... puis restaurée

LEGISLATION Après avoir aboli une loi de 1979 interdisant aux femmes d'acheter de l'alcool, le président sri lankais est revenu sur sa décision...

20 Minutes avec agences

— 

Illustration alcool, bière.
Illustration alcool, bière. — KROD/WPA/SIPA

Après avoir fait un pas en avant pour l’égalité des sexes, le gouvernement sri lankais est finalement revenu sur sa décision. Le président du Sri Lanka a réimposé ce dimanche une loi interdisant aux femmes d’acheter de l’alcool, quelques jours après son abolition.

« A partir de demain [lundi 15 janvier], la décision du ministre sera abolie », a déclaré la présidence dans un communiqué. Aucune information supplémentaire n’a été donnée pour justifier ce revirement de situation.

Les femmes autorisées à travailler dans les bars ?

Le Mouvement national pour la protection des droits du consommateur a accusé le ministre des Finances d’encourager la consommation d’alcool. Le président avait, lui, estimé que les restrictions faites aux fabricants homologués de spiritueux ne faisaient qu’encourager le marché noir et privaient l’État de précieuses recettes.

« L’idée est de restaurer la neutralité entre les sexes », avait expliqué le porte-parole du ministère des Finances Ali Hassen au moment de l’abrogation de cette loi. Cette décision s’inscrivait dans un cadre plus large de lutte contre le sexisme.

>> A lire aussi : Sri Lanka : Un adolescent arrêté pour le piratage du site internet du président

En effet, les femmes étaient aussi autorisées à travailler dans des établissements où l’on fabrique ou vend de l’alcool, notamment dans les bars. Mais le communiqué ne précise pas si cette mesure a également été abolie.