Trump salue les signes de détente entre les deux Corée et se dit prêt à s'entretenir avec Kim

ETATS-UNIS Le président américain s’est dit prêt samedi à s’entretenir avec le leader nord-coréen, exprimant l’espoir que les discussions prévues entre Pyongyang et Séoul sur les JO pourraient faire baisser les tensions…

N.Sa avec AFP

— 

Le président américain Donald Trump s'est dit prêt à s'entretenir avec le leader nord-coréen le 6 janvier 2018.
Le président américain Donald Trump s'est dit prêt à s'entretenir avec le leader nord-coréen le 6 janvier 2018. — Chris Kleponis/NEWSCOM/SIPA

Il souffle le chaud et le froid. Le président américain, Donald Trump, s’est dit prêt samedi à s’entretenir avec le leader nord-coréen Kim Jong-Un, exprimant l’espoir que les discussions prévues entre Pyongyang et Séoul sur les JO pourraient engager une désescalade.

>> A lire aussi : J'ai «un plus gros bouton nucléaire» que toi, lance Trump à Kim Jong-un

Cette déclaration de Donald Trump tranche avec sa rhétorique volontiers belliqueuse à l’égard de Kim Jong-Un, avec lequel il a engagé ces derniers mois une joute verbale au fil des tests nord-coréens de missiles et de charges nucléaires.

Un échange téléphonique possible entre les deux dirigeants

« Je crois toujours aux discussions », a déclaré le président américain depuis la résidence présidentielle de Camp David, interrogé sur la possibilité d’un échange téléphonique avec le leader nord-coréen. « Je le ferais bien sûr, je n’ai aucun problème avec ça », a-t-il ajouté, tout en soulignant que cela ne pourrait se faire sans conditions préalables.

Donald Trump a salué les récents signes de détente dans la péninsule coréenne, marqués par la participation « vraisemblable » d'athlètes nord-coréens aux ​JO d'hiver en Corée du Sud, et a dit espérer que les discussions prévues entre les deux pays iraient « au-delà du simple cadre sportif. Je veux vraiment que cela marche entre les deux pays, j’aimerais les voir participer aux jeux Olympiques et les choses pourraient peut-être continuer à partir de là », a-t-il expliqué.

Trump veut « arriver à une solution très pacifique »

Le président américain s’est au passage attribué les mérites de ce dégel, conséquences de ses « déclarations fortes » contre Kim Jong-Un. Il dit espérer « arriver à une solution très pacifique ». « Si quelque chose peut ressortir de ces discussions, cela serait magnifique pour toute l’humanité », a conclu Donald Trump. « Au moment opportun, nous nous impliquerons » dans ces discussions, a-t-il assuré.

Le représentant nord-coréen au Comité international olympique (CIO), Chang Ung, avait annoncé plus tôt samedi que la Corée du Nord « participera vraisemblablement » aux jeux Olympiques qui se tiendront à Pyeongchang du 9 au 25 février, selon des propos relayés par l’agence de presse japonaise Kyodo.
Washington et Séoul ont convenu également de reporter après les jeux Olympiques leurs manœuvres militaires annuelles qui suscitent à chaque fois des crispations dans la péninsule.