Islande: L'égalité de salaire entre les femmes et les hommes est maintenant obligatoire

DROITS DES FEMMES La loi sur l’égalité salariale a été soutenue par la majorité et l’opposition et votée par un Parlement paritaire…

20 Minutes avec agence

— 

En France, les inégalités de salaire entre femmes et hommes ne sont toujours pas sanctionnables (Illustration)
En France, les inégalités de salaire entre femmes et hommes ne sont toujours pas sanctionnables (Illustration) — Fred.Scheiber

L’Islande vient de devenir le premier pays au monde où les inégalités de salaire entre femmes et hommes sont illégales. Une loi de parité salariale est entrée en vigueur le 1er janvier 2018 dans ce pays de 330.000 habitants.

Cette nouvelle loi concerne les sociétés privées et les entités gouvernementales comptant 25 personnes et plus dans leurs rangs.

Risque de sanction financière

À terme, indique Le Figaro, le gouvernement compte appliquer cette nouvelle législation à l’ensemble des salariés du pays, avec pour objectif la fin des inégalités de salaire en 2020.

En attendant, le respect par l’employeur de l’égalité de salaire entre les femmes et les hommes sera attesté par un certificat délivré par les autorités islandaises. En cas d’écart de rémunération, les contrevenants s’exposent à une sanction financière imposée par la loi.

>> A lire aussi : Petits pays, grand bonheur ?

L’Islande, le bon élève de l’égalité femmes-hommes

Cette dernière mesure a d’ailleurs été soutenue à la fois par la majorité de centre-droit au pouvoir et par les représentants de l’opposition au Parlement, où une parité parfaite est respectée.

En 2017, l’Islande s’est classée pour la neuvième fois en tête du classement mondial établi par le Forum économique mondial concernant l’égalité femmes-hommes.

>> A lire aussi : Egalité hommes-femmes: «Pas avant 2186», estime le Forum économique mondial