Saint-Pétersbourg: Daesh revendique l'attaque à la bombe artisanale

TERRORISME Un « engin explosif artisanal d’une puissance équivalent à 200 grammes de TNT » avait fait mercredi au moins 13 blessés...

M.P. avec AFP

— 

Au moins dix personnes ont été blessées ce mercredi 27 décembre 2017 lors d’une explosion survenue dans un supermarché de Saint-Pétersbourg.
Au moins dix personnes ont été blessées ce mercredi 27 décembre 2017 lors d’une explosion survenue dans un supermarché de Saint-Pétersbourg. — WP#JRAK/WENN.COM/SIPA

L’organisation de l’Etat islamique a revendiqué, via son organe de propagande Amaql'attaque survenue mercredi à Saint-Pétersbourg (Russie). L’explosion dans un supermarché a fait 13 blessés selon le dernier bilan et avait été qualifiée « d’acte terroriste » par Vladimir Poutine, jeudi.

« Une détonation a eu lieu vers 18h30 (15H30 GMT) dans un supermarché sur l’avenue Kondratiev à Saint-Pétersbourg. Selon les premières informations, il y a plusieurs blessés », avait dans un premier temps indiqué la police dans un bref communiqué.

Des images de vidéosurveillance du supermarché

Ce n’est qu’une heure plus tard que Svetlana Petrenko, porte-parole du Comité d’enquête russe citée par les agences de presse nationales, avait précisé que l’explosion avait été provoquée par un « engin explosif artisanal d’une puissance équivalent à 200 grammes de TNT ». Selon un journaliste de l’AFP présent sur place, la police, les pompiers, une ambulance et un véhicule des services de sécurité du FSB (ex-KGB) avaient été déployés sur les lieux du drame

>> A lire aussi : Attentat déjoué en Russie: Poutine remercie Trump pour l'aide américaine

Pour sa part, le site d’information local Fontanka.ru a diffusé, jeudi, des images de vidéosurveillance du supermarché, en les présentant comme celles de l’exécutant présumé de l’explosion. Sur la vidéo, un homme d'« apparence non-slave », vêtu d’une veste verte à capuche, apparaît d’abord avec un sac à dos beige, visiblement lourd, avant de quitter le supermarché sans son sac. 

Mi-décembre, les services de sécurité russes avaient annoncé avoir démantelé, à l'aide de renseignements transmis par la CIA, une cellule de Daesh préparant des attentats le 16 décembre à Saint-Pétersbourg, notamment dans la très touristique cathédrale Notre-Dame-de-Kazan.