Etats-Unis: La Chambre approuve des fonds pour éviter une paralysie budgétaire

ECONOMIE Mais la mesure n'est que temporaire, jusqu'au 19 janvier..

20 Minutes avec AFP

— 

Donald Trump et le Speaker de la Chambre, Paul Ryan.
Donald Trump et le Speaker de la Chambre, Paul Ryan. — Olivier Douliery/SIPA

Il n’y aura sans doute pas de « shutdown » en 2017. La Chambre des représentants des Etats-Unis a adopté jeudi une mesure de financement temporaire pour éviter une fermeture des administrations fédérales vendredi à minuit, en attendant un accord budgétaire durable entre Donald Trump et le Congrès.

Les représentants ont adopté une prolongation de quatre semaines, jusqu’au 19 janvier, par 231 voix contre 188. Le Sénat doit maintenant voter avant vendredi minuit pour éviter tout « shutdown » de l’Etat fédéral.

Santé des enfants et cybersécurité

La proposition de loi autoriserait le gouvernement à fonctionner normalement jusqu’au 19 janvier et inclut plusieurs autres mesures importantes. Le texte débloquerait plusieurs centaines de millions de dollars pour construire une nouvelle base de missiles en Alaska et pour réparer deux navires américains endommagés dans des accidents récents.

Un programme public d’assurance maladie pour 8,9 millions d’enfants, « CHIP », serait ré-autorisé jusqu’au 31 mars, ce qui permettrait d’éviter tout défaut de couverture. Et un programme de surveillance des communications sur internet en dehors des Etats-Unis serait également ré-autorisé, jusqu’au 19 janvier, alors que son autorisation légale arrivait à expiration à la fin de l’année.

Il n’y a, en revanche, toujours pas d’accord en vue pour régulariser la situation des Dreamers, ces jeunes en situation irrégulière mais la situation devrait se décanter en janvier.

Des succès pour Trump

L’heure du vote du Sénat, à majorité républicaine, n’a pas été annoncé, mais les élus sont pressés de partir en vacances de Noël avec le sentiment du devoir accompli, après l’adoption définitive mercredi par le Congrès d’une grande baisse des impôts.

Séparément, la Chambre a adopté jeudi une enveloppe de 81 milliards de dollars pour aider les Etats et territoires frappés par les ouragans de cette saison et des incendies géants. Le Sénat doit encore se prononcer sur ces crédits, la troisième tranche d’une aide fédérale qui se chiffrera au total à près de 133 milliards de dollars.