Elections en Catalogne: Qui encadre le scrutin?

CONSULTATION Les différents partis en lice ont envoyé des commissaires dans tous les bureaux de vote pour vérifier que tout se déroule selon les règles…

Laetitia Dive

— 

File d'attente dans les bureaux de vote de Catalogne Lancer le diaporama
File d'attente dans les bureaux de vote de Catalogne — Laetitia Dive / 20 Minutes

De notre correspondante en Catalogne

« Ceux qui ont le numéro 53, il faut faire la queue ici ! » D’un geste de la main, Joan invite les électeurs perdus à rejoindre l’une des deux files qui longe le bâtiment administratif qui abrite un bureau de vote en cette journée d’élections.

Les commissaires des élections avec autour du cou, un cordon qui indique leur rôle.
Les commissaires des élections avec autour du cou, un cordon qui indique leur rôle. - Laetitia Dive / 20 Minutes

« J’ai le statut de commissaire pour ces élections, c’est-à-dire que je dois rester ici jusqu’à ce soir pour vérifier que tout se passe bien ». Autour de son cou, un cordon indique son rôle et le nom de la formation politique qui l’a mandaté pour la journée : Junts per Catalunya, le mouvement de tendance droite de Carles Puigdemont, président destitué du gouvernement catalan.

>> A lire aussi par ici: Catalogne: Cinq questions pour comprendre les enjeux de l'élection du Parlement

Une bonne ambiance

 

« Je ne suis pas membre du parti, mais c’était important de participer comme je pouvais à ces élections qui, pour moi, sont très importantes ». A ses côtés, Eduard, commissaire également, mais pour l’ERC, la gauche indépendantiste.

Malgré les divergences entre leurs deux partis, les deux hommes semblent très bien s’entendre : « Entre les commissaires de toutes les couleurs, tout se passe bien, assure Eduard. Il n’y a pas de tensions, au contraire : on a de la sympathie les uns pour les autres parce qu’on sait qu’on donne tous une journée de notre vie pour la démocratie, qu’on a la même démarche ».

>> A lire encore: Catalogne: Au lendemain de la déclaration d'indépendance, les Barcelonais craignent de nouvelles violences

Des partisans venus de tout le pays

A l’intérieur du bâtiment, Silvia regarde la longue file de votants avancer petit à petit vers les bureaux de votes. « C’est vraiment bien que les gens se déplacent massivement. Moi je ne vote pas, je viens de Madrid où les responsables de mon parti m’ont demandé si je pouvais venir aider mes collègues catalans ».

>> Et aussi: Carles Puigdemont, le gamin de Gérone qui rêve de l'indépendance de la Catalogne

Encartée au parti socialiste dont la fraction catalane (PSC) s’oppose à l’indépendance, elle a posé un jour de vacances pour prêter main-forte dans ce bureau de vote. « C’est normal que je sois là, c’est le rôle des partis politiques de recevoir les électeurs et de contrôler que tout se déroule dans les règles les jours d’élections ».

Miguel, lui, vient de Valence. Le jeune homme a été mandaté par son parti, Ciudadanos, qui s’est imposé comme celui des opposants à l’indépendance ces dernières semaines et pourrait obtenir un très bon score selon les sondages. Le jeune homme se dit ravi de pouvoir aider « en ce jour historique » même s’il reconnaît que c’est frustrant d’être présent sans pouvoir voter : « cette crise affecte tous les Espagnols, on aimerait tous pouvoir donner notre avis ».

Eviter les fraudes

Mais le travail des volontaires ne consiste pas seulement à accueillir les électeurs. A 20h, quand les bureaux fermeront, tous auront pour mission de compter les bulletins de vote puis transmettre les résultats.

Car si les partis en lice ont demandé à leurs membres et sympathisants d’être sur place, c’est avant tout pour vérifier qu’il n’y aura pas de fraude. « Je ne crois pas que ça arrivera. Il y a beaucoup de contrôles de notre part et les gens connaissent bien le procédé donc il ne devrait pas y avoir d’erreurs », estime Eduard, confiant.

Comme d’autres, son parti a néanmoins décidé de mettre en place un comptage parallèle : « On va re-vérifier le nombre de voix dans tous les points de vote et on les comparera avec les résultats officiels ».