Rwanda: La justice française a clos son enquête sur l'attentat contre le président rwandais en 1994

JUSTICE Une enquête qui empoisonne depuis dix-neuf ans les relations entre Paris et Kigali…

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration de la balance de Thémis, symbole de la Justice. (Illustration)
Illustration de la balance de Thémis, symbole de la Justice. (Illustration) — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Un point final important pour la diplomatie française. Les juges antiterroristes français ont clos mercredi l’enquête sur l’attentat de 1994 contre le président rwandais Habyarimana qui empoisonne depuis dix-neuf ans les relations entre Paris et Kigali, a appris jeudi l’AFP de sources judiciaire et proche du dossier.

>> A lire aussi : VIDEO. Génocide au Rwanda: La justice refuse d'entendre l'ex-chef d'état-major des armées

Un attentat considéré comme le déclencheur du génocide au Rwanda

Il revient désormais au parquet de Paris de réclamer aux juges la tenue d’un procès ou l’abandon des poursuites contre les sept personnes mises en examen, issues du clan de l’actuel président rwandais, Paul Kagame.

>> A lire aussi : Rwanda: Des plaintes pour «complicité de génocide» visent des officiels français et BNP Paribas

Cet attentat est considéré comme le déclencheur du génocide qui fit 800.000 morts selon l’ONU, essentiellement parmi la minorité tutsie.