L'archevêque de Mossoul assassiné

IRAK Il avait été enlevé par des hommes armés…

Avec agence

— 

Le corps de l'archevêque chaldéen de Mossoul, Faraj Rahou, qui avait été enlevé le 29 février a été retrouvé près de cette ville du nord de l'Irak, a annoncé jeudi l'archevêque auxiliaire de Bagdad Mgr Shlemon Warduni au service d'information de l'Eglise catholique italienne. «Nous avons retrouvé son corps près de Mossoul. Les ravisseurs l'avaient enterré», a précisé Mgr Warduni à l'agence SIR.

L'archevêque avait été enlevé à Mossoul (370 km au nord de Bagdad) par des hommes armés qui avaient tué trois de ses gardes du corps.

Le pape Benoît XVI avait dénoncé deux dimanches de suite, lors de la prière de l'angelus, l'enlèvement «exécrable» de l'archevêque chaldéen, exprimant son «amertume» à la suite de cet événement qui «touche profondément l'Eglise» et appelant à sa libération.

Majoritairement arabe sunnite, Mossoul est la capitale de la province de Ninive, aujourd'hui l'une des provinces plus dangereuses du pays où se sont concentrés récemment les partisans d'Al Qaida.

Pour comprendre l'histoire des chrétiens d'Orient, cliquez ici...