Airbus va verser près de 7,75 millions d'euros à des familles après un accident d'avion au Brésil

JUSTICE Airbus va verser près de 7,75 millions d’euros d’indemnisations à une partie des proches des victimes de l’accident d’avion qui a fait 199 victimes en 2007 à Sao Paulo…

B.C. avec AFP

— 

Lors de l'accident d'avion de la compagnie aérienne TAM, à Sao Paulo, en 2007.
Lors de l'accident d'avion de la compagnie aérienne TAM, à Sao Paulo, en 2007. — SILVA/AGENCIA ESTADO/SIPA

Au cour de l’été 2007, un Airbus A320 de la compagnie TAM allait s’encastrer dans un bâtiment de fret de l’aéroport de São Paulo, au Brésil. Les 187 passagers et les membres du personnel de bord, ainsi que les 12 employés qui se trouvaient dans le bâtiment, trouvaient la mort dans cet accident.

>> A lire aussi : Crash à Sao Paulo : la piste était «très glissante»

Après plusieurs années de tractations, l’avocate de plusieurs familles de victimes a annoncé qu’Airbus allait verser plus de 30 millions de réais, soit environ 7,75 millions d’euros d’indemnisations aux proches de 33 familles.

Cet accord, signé en novembre, a été homologué par une juge d’un tribunal de Rio de Janeiro et confirmé par l’avionneur européen. Ce dernier indique que l’accident « n’a été causé par aucune panne ou défaut lié à l’appareil », et d’ajouter que cela « n’implique aucune reconnaissance de faute ».

Facteurs humains et problèmes techniques

Après son atterrissage sur une piste courte et sans voie de dégagement, le pilote n’était pas parvenu à freiner l’appareil, qui avait fini sa course dans le bâtiment de fret. En 2009, le Centre d'enquête et de prévention des accidents aériens avait indiqué dans son rapport que l’accident était dû à des facteurs humains ainsi que des problèmes techniques.

Dans cette affaire, personne n’a été condamné. La compagnie aérienne TAM fait aussi l’objet de demandes d’indemnisation.