Allemagne: Un village en ruine de l'ex-RDA vendu 140.000 euros aux enchères

INSOLITE Cette vente est une aubaine pour ce village en ruines, emblématique de la pauvreté qui touche encore les régions de l’ancienne Allemagne de l’est…

20 Minutes avec agences

— 

Le hameau de Alwine en Allemagne a été vendu aux enchères pour 140.000 euros.
Le hameau de Alwine en Allemagne a été vendu aux enchères pour 140.000 euros. — MARTIN BUREAU / AFP

La localité d’Alwine, située dans l’ancienne Allemagne de l’est communiste, a trouvé un nouveau propriétaire samedi lors d’une vente aux enchères peu ordinaires à Berlin. Le prix de départ avait été fixé à 125.000 euros par la société Karhausen, spécialiste des enchères immobilières. Finalement, le hameau situé à 120 kilomètres de la capitale allemande a été adjugé pour 140.000 euros.

Une surface de 16.800 mètres carrés

Une seule personne, qui n’a pas souhaité révéler son identité, a fait une offre par téléphone et acquis ce hameau aux maisons décaties, jusqu’ici aux mains d’investisseurs privés eux aussi anonymes.

Il est désormais propriétaire d’une dizaine de maisons en ruines ainsi que de cabanes, garages, terrains et bois alentour, pour une surface totale de 16.800 mètres carrés.

>> A lire aussi : Une Formule 1 de Michael Schumacher adjugée 7,5 millions à New York, un record

Une Allemagne de l’est toujours en retard

Alwine, où vit encore une petite vingtaine d’habitants pour la plupart retraités, n’a jamais autant fait parlé d’elle que depuis la révélation de sa mise aux enchères, un procédé peu courant pour une bourgade entière. Pour les médias allemands, il symbolise le destin de nombreux villages de l’ex-RDA, appauvris par l’exode des plus jeunes après la réunification des deux Allemagne il y a 27 ans.

L’est du pays est encore loin d’avoir rattrapé la prospérité de l’ouest en matière de salaires ou encore de retraites. Un désenchantement qui explique en partie le succès rencontré dans cette région par le parti d’extrême-droite Alternative pour l’Allemagne (AfD) aux législatives du 24 septembre dernier.

>> A lire aussi : Lyon: Une poupée destinée à l'éducation sexuelle à la cour de Louis XVI vendue... 16.000 euros

Un espoir pour la rénovation du lieu

Le hameau a changé de mains à plusieurs reprises dans son histoire. À l’origine propriété d’une usine de briquettes de charbon qui a fait faillite, il est passé après la réunification sous le contrôle d’une société chargée de restructurer les biens hérités de l’ex-RDA. Il avait ensuite été cédé à des investisseurs privés, deux frères dont l’un est récemment décédé, pour un Deutschemark symbolique.

Les propriétaires n’ont rien fait pour enrayer le déclin du lieu. La vente est perçue comme une chance pour Alwine car aucune commune des environs n’est prête à investir, et les habitants n’ont pas assez d’argent pour prendre en charge les énormes coûts nécessaires à sa survie.

>> A lire aussi : Enchères: Une feuille d'or de la couronne de Napoléon Ier s'arrache pour 625.000 euros