Orphelinat de Jersey: la police a percé une 2e cave murée

ENQUETE Dans une première pièce, ils avaient découvert une baignoire tachée de sang...

avec agence

— 

L’orphelinat de l’île de Jersey va-t-il dévoiler tous ses macabres secrets? Lundi, la police enquêtant sur des allégations de sévices au Haut de Garenne a annoncé avoir percé une deuxième cave murée.

Cette pièce est adjacente à une première cave murée où les enquêteurs ont retrouvé une grande baignoire en béton marquée par deux taches de sang, en cours d'analyse. Des chaînes auraient également été découvertes, selon des fuites de presse non confirmées officiellement.

D'après des témoignages concordants de victimes présumées, cette première cave était le théâtre de sévices répétés, physiques ou sexuels, à l'encontre de jeunes pensionnaires de cet établissement.

Chien spécialisé

«Nous avons dégagé l'accès à la deuxième pièce et nous allons y pénétrer», a expliqué un porte-parole de la police.

Un chien spécialisé dans la détection de traces de sang ou de cadavre va entrer le premier dans cette ancienne cave.

Le 23 février, ce même chien avait retrouvé un crâne d'enfant au Haut de la Garenne, un ancien pensionnat transformé en foyer pour enfants en difficulté jusqu'en 1986, puis reconverti en auberge de jeunesse depuis 2004.

Les jeunes pensionnaires auraient subi des sévices pendant une quarantaine d'années, entre les années 1950 et la fin des années 1980.