La Grande-Bretagne dans la tourmente

TEMPETE Les vents atteignent 130km/h, des vols sont annulés, le port de Douvres est fermé...

Avec agences

— 

La tempête arrive à Londres, le lundi 10 mars 2008.
La tempête arrive à Londres, le lundi 10 mars 2008. — REUTERS/Stephen Hird

La Grande-Bretagne est frappée lundi par des vents violents. Les services routier, aérien, ferroviaire et maritime sont affectés dans le sud de l'Angleterre et le Pays de Galles, la zone la plus touchée par des vents qui oscillent entre 80 et 130 km/h ainsi que de fortes pluies.

L'Ecosse est sous la menace de tempêtes de neige.

Transports perturbés

Le port de Douvres est complètement fermé ce lundi matin, en raison de rafales en Manche atteignant 130 km/h.

La compagnie aérienne British Airways a annulé une trentaine de vols moyen-courrier à Heathrow, et une dizaine à Gatwick, les deux principaux aéroports de Londres.

L'autoroute M25, qui encercle Londres et la plus fréquentée du pays, est coupée par des montées d'eaux localisées.

10.000 foyers sans électricité

Quelque 10.000 habitations du sud-ouest de l'Angleterre et du sud du Pays de Galles étaient privées d'électricité lundi matin, après la chute d'arbres sur les lignes.

Tôt ce matin, les régions de l'extrême sud-ouest du pays, la Cornouaille et le Devon ont commencé à être balayées par des vents violents. Un avis de forte tempête a été annoncé pour lundi jusqu'à mercredi. Dès dimanche après-midi, le Premier ministre Gordon Brown s'est entretenu avec les services d'urgence pour prendre les mesures de sécurité nécessaires.