Kostunica dans l'ornière en Serbie

- ©2008 20 minutes

— 

Moins d'un mois après l'indépendance du Kosovo, la Serbie traverse une grave crise. Le Premier ministre nationaliste Vojislav Kostunica a dissous samedi le gouvernement pour marquer son opposition à l'option pro-européenne du président Boris Tadic avant des législatives anticipées. Malgré son opposition à l'indépendance kosovare, Tadic a opté pour un rapprochement avec l'UE que Kostunica juge impossible. Les divergences entre les deux camps « sont devenues à tel point considérables qu'ils ne peuvent plus travailler ensemble », estime un analyste. Kostunica a convoqué pour aujourd'hui une réunion du gouvernement qui doit préparer la dissolution du parlement et les élections législatives anticipées.