Italie: Silvio Berlusconi renvoyé en justice pour subornation de témoin

JUSTICE D’abord condamné à sept ans de prison en première instance, le magnat des médias a finalement été acquitté en mars 2015…

20 Minutes avec AFP

— 

Silvio Berlusconi, le 4 décembre 2013.
Silvio Berlusconi, le 4 décembre 2013. — Alessandra Tarantino/AP/SIPA

Un tribunal de Sienne, en Toscane, a renvoyé jeudi en justice l’ex-chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi pour subornation de témoin, ont fait savoir les médias.

>> A lire aussi : Italie: acquitté, Berlusconi veut croire à son retour politique

Cette nouvelle affaire judiciaire est un énième volet du scandale « Rubygate », du nom de la jeune Marocaine Karima El-Mahroug, dite Ruby, et des fameuses soirées « bunga-bunga ». Dans le dernier volet de la saga, appelée Ruby-ter par les médias italiens, Silvio Berlusconi est accusé par le parquet de Milan d’avoir acheté plusieurs témoins de ses fameuses soirées « bunga-bunga ».

Berlusconi aurait payé Ruby et d’autres femmes pour des témoignages favorables

Un de ces témoins est un pianiste de Sienne, Danilo Mariani, qui jouait pendant ces soirées dans la résidence de Silvio Berlusconi dans les environs de Milan (nord). Pour des raisons de compétence territoriale le parquet de Milan avait envoyé donc le dossier à ses collègues de Sienne, qui ont demandé et obtenu le renvoi en justice de Silvio Berlusconi. La première audience dans ce procès devrait se dérouler à Sienne le 1er février 2018.

>> A lire aussi : Italie: Berlusconi condamné à trois ans de prison pour corruption de sénateur

Condamné dans le « Rubygate » en première instance à sept ans de prison pour prostitution de mineure et abus de pouvoir, le magnat des médias a été définitivement acquitté en mars 2015 par la Cour de cassation. Dans l’affaire Ruby-ter, Silvio Berlusconi est soupçonné d’avoir payé Ruby et d’autres jeunes femmes citées dans le procès « Rubygate » pour que leurs témoignages lui soient favorables.

>> A lire aussi : Silvio Berlusconi : Méconnaissable sur de récentes photos Instagram, Il Cavaliere ne ressemble plus du tout à ça

Selon le parquet, leur bienveillance lui a coûté dix millions d’euros entre 2011 et 2015, dont sept millions pour la seule Ruby, mineure lorsqu’elle a participé aux fameuses soirées et âgée aujourd’hui de 24 ans : argent liquide, cadeaux, voitures, mise à disposition de logements, paiement de factures et de frais médicaux… Après de multiples rebondissements, la première audience dans le principal procès Ruby-ter, celui de Milan avec 24 accusés dont Silvio Berlusconi, devrait avoir lieu le 29 janvier prochain.