Facebook dans la ligne de mire des autorités canadiennes

Pauline Mouhanna - ©2008 20 minutes

— 

L'armée canadienne tire la sonnette d'alarme. Des groupes terroristes comme Al-Qaida pourraient utiliser des informations mises en ligne sur le site Facebook pour cibler l'entourage des 2 500 soldats déployés en Afghanistan. Selon la chaîne CBC, le ministère de la Défense a donc demandé à ses soldats d'éviter de mettre en ligne des informations personnelles ou des photos de leurs proches. Voire des images de terrain en Afghanistan. Le général canadien Peter Atkinson a souligné la semaine dernière que de telles informations pourraient être utilisées par les talibans « pour trouver les meilleurs moyens de nous attaquer ».

Pour Jean-Luc Marret, chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique et spécialiste des questions de sécurité, l'avertissement des autorités canadiennes n'est pas surprenant. « Internet est de plus en plus souvent utilisé comme un outil par les groupes terroristes », explique le chercheur. Selon lui, les attentats d'Alger du 11 décembre 2007, revendiqués par Al-Qaida au Maghreb et qui ont fait 26 morts selon le bilan officiel, auraient été planifiés par le biais du site Google Earth.