Sous-marin danois: Un bras repêché dans l’enquête sur la mort de la journaliste Kim Wall

ENQUETE Le membre a été repêché dans la même zone où le tronc de la journaliste avait été retrouvé…

20 Minutes avec AFP

— 

Le portrait du 28 décembre 2015 de la journaliste suédoise Kim Wall. Tom Wall via AP.
Le portrait du 28 décembre 2015 de la journaliste suédoise Kim Wall. Tom Wall via AP. — Tom Wall/AP/SIPA

La police danoise a annoncé ce mardi avoir repêché un bras dans la baie de Køge, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Copenhague, où les plongeurs avaient retrouvé le tronc, la tête et les jambes de la journaliste suédoise Kim Wall.

>> A lire aussi : Mystère du sous-marin danois: Le buste repêché est bien celui de la journaliste

« Nous n’avons pas encore déterminé s’il s’agit d’un bras droit ou gauche ni à qui appartient le bras. Mais nous supposons qu’il a trait à l’affaire du sous-marin », a indiqué Jens Møller Jensen, chef de la police criminelle de Copenhague, dans un communiqué.

Le meurtrier présumé a longtemps affirmé que le corps de la journaliste était intact

Kim Wall, journaliste expérimentée de 30 ans, avait embarqué le soir du 10 août à bord du Nautilus avec Peter Madsen, le concepteur et propriétaire danois du submersible, dans le cadre d’un reportage.

Inculpé de meurtre et atteinte à l’intégrité d’un cadavre et incarcéré depuis le 11 août, Peter Madsen, 46 ans, a longtemps affirmé que le corps de la journaliste était intact lorsqu’il l’avait jeté par-dessus bord avant de reconnaître fin octobre l’avoir découpé. Le bras, trouvé près de la zone de recherches, doit être autopsié mercredi.