L'Allemagne interdit les montres connectées pour enfants

DANGER Elles seraient utilisées par les parents pour espionner l’entourage des enfants et notamment les professeurs…

D. D.

— 

Exemple de montres connectées pour enfants, ici de la marque KiwipWatch.
Exemple de montres connectées pour enfants, ici de la marque KiwipWatch. — KIWIPWATCH

L’Agence allemande de régulation des télécoms a interdit la vente des montres connectées à destination des 8-12 ans indique Le Progrès ce lundi. Certains parents (tous ?) rêvent de savoir en permanence où est leur enfant et de pouvoir le contacter à tout moment.

Pour eux, la solution miracle, c'est la montre connectée, apparue il y a quelques années, qui cible donc désormais les pré-ados, ou plutôt leurs parents. Finies alors les angoisses lorsque le petit a oublié de prévenir qu’il allait jouer chez untel ou rester goûter à l’école à l’improviste.

Ecouter ce qu’il se passe en classe

Et dans les cours de récréation, les montres connectées pour enfants fleurissent dès le primaire. Une situation qui alarme en Allemagne. En cause, un dévoiement de ces objets technologiques. Car, non contents de pouvoir géolocaliser et contacter leur progéniture, nombre de parents utilisent ce médium dans le but d’écouter ce qu’il se passe en classe.

>> A lire aussi : Avec Android Wear 2.0, Google espère relancer le marché des montres connectées

Preuve de la prise de conscience en Allemagne, l’Agence de régulation des télécoms recommande même de détruire les montres connectées que les enfants utilisent déjà. Car l’autre risque qui pèse sur ces objets ultra tendances est celui du piratage. Dotés d’un micro et d’un GPS, ils pourraient en effet être hackés par des individus mal intentionnés afin d'entrer en contact avec les enfants.