VIDEO. Sous-marin argentin disparu: Course contre la montre pour retrouver les 44 membres d'équipage

MYSTERE Le submersible s'est évanoui au large de la Patagonie…

20 Minutes avec AFP

— 

Le sous-marin argentin «San Juan».
Le sous-marin argentin «San Juan». — Argentina Navy/AP/SIPA

Où est-il ? Les recherches se poursuivent pour retrouver le sous-marin argentin San Juan, porté disparu depuis ce mercredi dans l’ Atlantique sud, mais le submersible et ses 44 membres d’équipage restent introuvables. Samedi soir, l’espoir était revenu après la réception d’appels satellitaires, interprétés par le ministère de la Défense comme des signaux de détresse émis par le sous-marin.

>> A lire aussi : Sous-marin argentin disparu: Nouvel espoir après des appels de détresse

Mais, dimanche, il n’y a pas eu de nouvelles tentatives de communication. La tempête qui balaie l’Atlantique sud depuis plusieurs jours n’a pas faibli, rendant la tâche des secouristes encore plus ardue. Le sous-marin n’a pas été localisé par les avions qui survolent une zone d’un diamètre de 300 kilomètres au large de la Patagonie, ni par les bâtiments qui parcourent le périmètre.

Sept signaux d’appels satellitaires proviendraient du sous-marin

« Malheureusement, nous n’avons toujours pas eu de contact, ni pu localiser avec les radars le sous-marin San Juan », a déclaré le porte-parole de la marine argentine, Enrique Balbi. Le ministre argentin de la Défense Oscar Aguad avait donné espoir et laissé penser à un dénouement heureux. « Nous avons reçu sept signaux d’appels satellitaires qui doivent venir du sous-marin. Nous travaillons d’arrache-pied pour le localiser et nous avons transmis cet espoir aux familles des 44 membres d’équipage », a-t-il déclaré.

Plusieurs questions en suspend

Les 44 membres d’équipage sont-ils toujours en vie ? Quelle est l’origine de l’absence de communication qui dure depuis presque 5 jours ? Le San Juan a-t-il sombré à la suite d’une explosion à bord ? Est-il en train de dériver dans l’Atlantique sud après être parvenu à refaire surface ? Inlassablement, le porte-parole de la marine argentine dit que « toutes les hypothèses sont envisagées ».

Dimanche, un avion B8 de lutte anti-sous-marine de l’armée américaine et un aéronef de la Nasa inspectaient la zone. Un avion brésilien, un navire britannique sont également mobilisés.