Crise au Liban: Emmanuel Macron recevra Saad Hariri «en tant que Premier ministre»

DIPLOMATIE « Sa démission n’est pas reconnue dans son pays puisqu’il ne s’y est pas rendu », a affirmé le président français…

20 Minutes avec AFP

— 

Emmanuel Macron avait invité Saad Hariri à Paris le 1er septembre 2017.
Emmanuel Macron avait invité Saad Hariri à Paris le 1er septembre 2017. — AFP

Le président français Emmanuel Macron accueillera ce samedi à l’Elysée Saad Hariri « en tant que Premier ministre » du Liban car sa « démission n’est pas reconnue dans son pays puisqu’il ne s’y est pas rendu ».

Saad Hariri, qui doit arriver à Paris ce vendredi soir en provenance de Riyad, « a vocation, je crois, à se rendre dans son pays dans les jours ou les semaines à venir », a précisé Macron devant la presse à la fin du sommet européen social de Goteborg.

Hariri à Paris ce vendredi soir

Pour offrir une issue à Saad Hariri, actuellement en Arabie saoudite, Emmanuel Macron l’avait invité ce mercredi pour « quelques jours » en France, ce qu’il a accepté. Lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, son homologue saoudien Adel al-Jubeïr a assuré ce jeudi que Saad Hariri était libre de quitter Riyad « quand il veut ».

>> A lire aussi : Crise au Liban: Saad Hariri sera reçu samedi midi par Emmanuel Macron à l’Élysée

La démission de Hariri avait suscité des spéculations sur sa liberté de mouvement en Arabie et sur le fait que Riyad l’ait contraint à abandonner son poste. Le président libanais Michel Aoun a même déclaré qu’il le considérait « en captivité ».