Hillary Clinton reste dans la course à l'investiture

ETATS-UNIS Elle remporte une majorité de voix au Texas et dans l'Ohio...

Avec agence

— 

De nombreux commentateurs estimaient que de nouvelles défaites de Mme Clinton au Texas et dans l'Ohio (nord), survenant après onze revers d'affilée essuyés depuis un mois, pourraient mettre un coup d'arrêt à sa quête de l'investiture démocrate pour la présidentielle.
De nombreux commentateurs estimaient que de nouvelles défaites de Mme Clinton au Texas et dans l'Ohio (nord), survenant après onze revers d'affilée essuyés depuis un mois, pourraient mettre un coup d'arrêt à sa quête de l'investiture démocrate pour la présidentielle. — Robyn Beck AFP

Hillary Clinton a remporté mardi la primaire démocrate du Texas, confirmant son retour spectaculaire dans la course à l'investiture pour la présidentielle de novembre déjà amorcé avec une victoire éclatante dans l'Ohio, selon des projections de médias américains.

Hillary Clinton a remporté la majorité du vote populaire, selon ces projections. Mais, en raison du mode de scrutin complexe du Texas, elle n'est toutefois pas assurée de remporter la majorité des délégués en jeu dans cet Etat. Les délégués sont attribués non pas au niveau de l'Etat mais par circonscriptions électorales. Certains délégués devaient être attribués par ailleurs au cours de caucus (assemblées d'électeurs).

Obama s'en tire avec le Vermont

Quoi qu'il en soit, Mme Clinton qui était sous le coup de onze défaites d'affilée face à son rival Barack Obama, a remporté une victoire décisive mardi. Outre le Texas, elle s'est adjugée l'Ohio et le Rhode Island. Barack Obama n'a remporté que le petit Etat du Vermont.

Bill Clinton avait dit durant la campagne que sans victoire dans l'Ohio et au Texas, sa femme ne pourrait pas remporter l'investiture démocrate.

Victoire dans l'Ohio

Dans l'Etat stratégique de l'Ohio, après dépouillement des deux tiers des bureaux de vote, Hillary Clinton avait remporté 57% des voix, contre 41% pour son rival Barack Obama.

«Le peuple de l'Ohio a dit fort et clair que nous continuons», a dit l'ancienne First Lady, promettant d'aller «jusqu'au bout». «Aucun candidat, qu'il soit démocrate ou républicain, n'a gagné la Maison Blanche sans auparavant gagner la primaire de l'Ohio», a-t-elle souligné devant des milliers de partisans en liesse à Columbus.

Fin définitive de la compétition côté républicain

Chez les républicains, les quatre victoires de John McCain lui ont permis d'éliminer son rival Mike Huckabee. Il a obtenu plus des 1.191 délégués du parti républicain nécessaires pour s'assurer l'investiture.

«La bataille commence ce soir, elle aura ses hauts et ses bas», a-t-il annoncé, en s'engageant à combattre le terrorisme islamique. Son rival perdant, Mike Huckabee, s'est engagé «à faire tout ce qui est possible pour unifier» le parti républicain «mais par dessus tout pour unifier» les Etats-Unis.

Ne ratez pas le blog de nos correspondants aux Etats-Unis «USA2008»...
Aucun candidat n'était en mesure de remporter mardi les 2.025 délégués nécessaires pour s'assurer l'investiture. Barack Obama détient 1.482 délégués dont 1.280 délégués simples et 199 «super délégués» (élus et cadres du parti démocrate). Hillary Clinton, elle, peut compter sur 1.390 délégués dont 1.149 délégués simples et 241 «super délégués». Les primaires démocrates vont se poursuivre, au Wyoming (ouest) et au Mississippi (sud) les 8 et 11 mars, puis en Pennsylvanie (est) le 22 avril.