Un bébé tué par les soldats israéliens dans la bande de Gaza

PROCHE-ORIENT La fillette de un mois a été victime des échanges de tirs...

Avec agence

— 

Lundi, Ehud Olmert, le Premier ministre israélien, avait affirmé que l’armée israélienne allait continuer ses opérations contre le Hamas dans la bande de Gaza. Et les affrontements ont effectivement repris mardi, faisant un mort.

Des soldats israéliens ont tué mardi soir une petite fille d'un mois dans des échanges de tirs avec des activistes armés palestiniens, après une incursion dans le sud de la bande de Gaza, selon des sources médicales citées par l’AFP.

Siège d’une maison d’un membre du Jihad islamique

Amira Abou Akar a été tuée par un tir israélien dans le village de Al-Karara, dans le sud de la bande de Gaza.

Des sources de sécurité palestiniennes avaient indiqué plus tôt que les échanges de tirs s'étaient produits alors que les troupes israéliennes faisaient le siège d'une maison d'un membre du mouvement islamiste radical Jihad islamique à Al-Karara, à quelques centaines de mètres de la frontière.

Dix personnes ont en outre été blessées, dont trois membres des Brigades des martyrs d'Al-Aqsa, un groupe armé lié au Fatah du président Mahmoud Abbas, lors de ces affrontements, selon des témoins.