L'opposant tchadien prêt à témoigner

- ©2008 20 minutes

— 

L'opposant tchadien Ngarlejy Yorongar est arrivé dimanche à Yaoundé au Cameroun. Après avoir été porté disparu pendant près d'un mois, il a déclaré hier que sa santé n'était « pas bonne », mais qu'il était « encore en vie pour témoigner » de sa détention au Tchad. D'après son récit, il a été arrêté le 3 février par les services de sécurité tchadiens à la fin d'une attaque rebelle ratée à N'Djamena. Il a ensuite réussi à fuir au Cameroun dans des conditions confuses.