Querelle de jardinage: Six côtes cassées pour un sénateur américain agressé par son voisin

FAIT DIVERS Rand Paul pourrait manquer le débat sur la réforme fiscale...

P.B.

— 

Rand Paul, sénateur républicain du Kentucky, le 10 mars 2015 au Capitole à Washington
Rand Paul, sénateur républicain du Kentucky, le 10 mars 2015 au Capitole à Washington — Mandel Ngan AFP

Six côtes cassées et un épanchement pleural. Mercredi, le sénateur américain Rand Paul a donné de ses nouvelles, cinq jours après avoir été agressé par son voisin, dans le Kentucky. « J’apprécie le soutien reçu de tous », a écrit le sénateur libertarien.

En convalescence, il pourrait être obligé de se tenir à l’écart de Washington au moment où les républicains tentent de faire passer une vaste réforme fiscale voulue par le président Trump.

Une histoire de jardinage

La police du Kentucky a expliqué être intervenue au domicile de Rand Paul vendredi après-midi en réponse à une agression et avoir arrêté Rene Boucher, âgé de 59 ans. L’avocat du suspect, Matt Baker, a indiqué dans un communiqué à la radio publique WKU que les raisons du conflit entre les deux hommes étaient « insignifiantes » et en aucun cas de nature politique.

Le New York Times, citant des voisins et des élus républicains, a rapporté que l’agression découlait d’un conflit portant sur l’aménagement paysager entre les deux voisins. Rand Paul venait de descendre d’une tondeuse à gazon autoportée quand Rene Boucher, qui habite la maison d’à côté depuis 17 ans, s’est précipité sur lui et l’aurait plaqué, selon le quotidien. Les détails restent flous mais des feuilles non ratissées ou de l’herbe coupée non ramassée auraient mis le feu aux poudres. Le voisin n’est pas un joueur de NFL mais un anesthésiste à la retraite. Etrange affaire.