VIDEO. Convoqué comme juré, le citoyen ordinaire Barack Obama fait sensation au tribunal

ETATS-UNIS Finalement, le président américain n'a pas été retenu par les avocats...

P.B.

— 

L'arrivée de Barack Obama au tribunal de Chicago, où il était convoqué comme juré, a créé l'effervescence, le 8 novembre 2017.
L'arrivée de Barack Obama au tribunal de Chicago, où il était convoqué comme juré, a créé l'effervescence, le 8 novembre 2017. — Kevin Tanaka/AP/SIPA

Barack Obama, un citoyen (presque) comme les autres. Mercredi, l’ancien président américain a fait sensation au tribunal de Chicago, où il était convoqué comme juré potentiel. Il est arrivé avec les gardes du corps du Secret Service, a serré des mains et pris des selfies, au plus grand bonheur des Américains présents.

Finalement, après deux heures d’attente, il a appris que les avocats ne l’avaient pas retenu comme juré. Ce n’est pas vraiment une surprise : personne ne voudrait de la publicité accompagnant la présence d’un ex-président sur le banc. George W. Bush avait été convoqué pour son devoir de « jury duty » en 2015, mais il avait également été écarté lors de la sélection.

Pas le droit de conduire

Si les anciens présidents peuvent être tirés au sort comme juré potentiel, ils ne sont pas complètement des citoyens ordinaires, avec une confortable retraite de 200.000 dollars annuels.

En revanche, depuis l’assassinat de John F. Kennedy, ils n’ont par le droit de conduire sur les routes publiques, même après la fin de leur mandat. Ils ne peuvent être au volant que sur leur propriété privée, comme George W. Bush dans son ranch texan. Pour le reste de leur vie, ils ont un chauffeur et sont protégés par le Secret Service.