Etats-Unis: Danica Roem devient la première élue locale ouvertement transgenre

ELECTIONS L’ancienne journaliste a battu le candidat sortant Robert Mashall, un républicain connu pour son extrême conservatisme et son opposition aux droits de la communauté LGBT…

20 Minutes avec agences

— 

La démocrate Danica Roem est devenue la première élue transgenre aux Etats-Unis.
La démocrate Danica Roem est devenue la première élue transgenre aux Etats-Unis. — Steve Helber/AP/SIPA

C’est une grande avancée aux Etats-Unis. Danica Roem est devenue ce mardi la première personne ouvertement transgenre élue à l’Assemblée générale d’un Etat américain.

La candidate démocrate de 33 ans a recueilli 55 % des voix des électeurs de la circonscription de la ville de Manassas, en Virginie (Etats-Unis). L’élue occupera le siège du sortant républicain Robert Marshall, en place depuis 26 ans.

Un adversaire « homophobe »

Le très conservateur adversaire de Danica Roem était connu pour son opposition marquée à l’égalité des droits pour les personnes LGBT. Robert Mashall avait notamment refusé de parler de la Démocrate au féminin. Il se décrivait également lui-même comme « l’homophobe en chef » de l’État de Virginie, rappelle le Washington Post.

En janvier, l’élu avait par ailleurs présenté à l’Assemblée de son Etat une loi finalement rejetée qui aurait obligé les habitants à utiliser les toilettes réservées au genre indiqué sur leur certificat de naissance.

>> A lire aussi : Qui est Inès Rau, la première femme trans «Playmate du mois»?

Les questions LGBT pas au centre de sa campagne

De son côté, Danica Roem avait refusé de mener une campagne électorale basée sur les questions LGBT, leur préférant les sujets concernant le quotidien des électeurs de sa circonscription, comme les problèmes d’embouteillages.

« Seul un tout petit nombre de gens ont dit à mes bénévoles et collaborateurs qu’ils ne voteraient pas pour moi car je suis transgenre », avait d’ailleurs expliqué l’ancienne journaliste en octobre dernier.

>> A lire aussi : Trump veut interdire les transgenres dans l'armée, la justice bloque la décision