VIDEO. Catalogne: Les séparatistes ont présenté une résolution pour déclarer l'indépendance

POLITIQUE Cette résolution devrait être soumise au vote lors d’une séance au parlement catalan ce vendredi…

20 Minutes avec AFP

— 

Le président séparatiste catalan Carles Puigdemont, le 10 octobre 2017 au Parlement.
Le président séparatiste catalan Carles Puigdemont, le 10 octobre 2017 au Parlement. — Manu Fernandez/AP/SIPA

Les partis séparatistes catalans ont présenté ce vendredi au parlement régional une résolution dans laquelle ils déclarent l’indépendance de leur région menacée de mise sous tutelle du gouvernement central, a annoncé un porte-parole de la coalition indépendantiste au pouvoir en Catalogne.

>> A lire aussi : Catalogne: Puigdemont n'a pas de «garanties suffisantes» de Madrid pour organiser des élections régionales

« Nous déclarons la Catalogne comme Etat indépendant sous forme de République », peut-on lire dans le préambule de cette résolution présentée par les indépendantistes, qui ont la majorité absolue au parlement régional, a précisé ce porte-parole. La résolution va en principe être soumise au vote lors d’une séance au parlement catalan ce vendredi.

Le chef du gouvernement espagnol, le conservateur Mariano Rajoy, avait demandé plus tôt au Sénat l’autorisation de destituer le président de la Catalogne, Carles Puigdemont, et tout son gouvernement, pour contrer leurs projets indépendantistes.

Rajoy a demandé « la destitution du président de la généralité de Catalogne, du vice-président et des conseillers » du gouvernement régional, sous les applaudissements des sénateurs, en majorité membres de son parti. Il a aussi assuré que son objectif était de permettre des élections régionales dans les six mois.

Le Sénat espagnol était réuni ce vendredi matin, dès 10 heures, pour prendre une mesure sans précédent en quarante ans, la mise sous tutelle de la Catalogne, à laquelle les séparatistes catalans pourraient répliquer par une déclaration d’indépendance.

« Une situation exceptionnelle » et des conséquences « très graves »

« C’est la première fois que l’on a recours à cet article depuis 1978 », a avancé le chef du gouvernement alors que le Sénat doit autoriser le gouvernement à faire usage de l’article 155 de la Constitution pour destituer l’exécutif indépendantiste catalan. Il a évoqué « une situation exceptionnelle », avec des conséquences « très graves pour beaucoup de personnes ».

>> A lire aussi : Catalogne: La crise peut-elle se répéter ailleurs en Europe?

L’article 155 de la Constitution permet à l’Etat de prendre le contrôle d’une « communauté autonome si elle ne respecte pas les obligations qui lui sont imposées par la Constitution ou d’autres lois ». Ces paroles interviennent alors que la rupture est consommée entre les dirigeants séparatistes de la Catalogne et l’Espagne, dont les rapports n’ont cessé de se tendre depuis le début des années 2010.